1060120_1

Un peu plus d'une 1/2 arène.

Des toros de Fuente Ymbro bien présentés, mais inégaux dans leur comportement, noble mais allant a menos le 1er, sans jus le 2eme, sérieux le 3eme, faible le 4eme, dangereux le 5eme , bon le 6eme.

Manuel Escribano (Rouge Irouleguy) accueille son premier par une larga. Le toro renverse la cavalerie à la 1ere puis prend une petite 2eme. Quite de Fandiño par chicuelinas. Aux banderilles, Escribano plantera la 2eme à cornes largement passées et la 3eme par un violin al quiebro, mais là aussi cornes passées. La faena débute à genou, puis les droitières s'nchainent pour Escribano qui ne bouge pas avec un toro qui enquille les passes. A gauche, le toro s'arrête, il en a visiblement assez donné pour son goût. Encore une circulaire inversée et une demie caida. Salut

Il attend son 2eme a puerta gayola. Puis l'amène ux pques (plutôt aux picotazos....) par chicuelinas. Nouveau quite de Fandiño par tafalleras. Quatre paire de banderilles...la 4eme assis un bon moment sur l'estribo, mais se terminant par un quiebro en piste après avoir attendu longtemps la charge du bestiaud. Début de faena par cambiada au centre après brindis au public.On sentait que Manuel en voulait dans ses premières séries à droite, muleta serrée....mais à gauche le toro s'éteint puis continue a menos. Vilaine épée , suivie d'un pinchazo avant la plate finale. Silence

567636_g

 

Le premier toro de Fandiño (vert clair lac de montagne à la fonte des neiges) ne répond pas aux sollicitations du piquero de bonne grâce, pour les 2 assauts (sic). Quite par chicuelinas de Juan del Alamo. Brindis à Casas qui affichera par la suite sa fierté d'annoncer l'alternative de Gines Marin à NÎmes. Fandiño s'affirme tout de suite dans de grandes droitières, puis à gauche où le toro commence à manquer de peps avant de se coucher. Faena qui se termine par une épée légérement arrière, mais pour le Fandiño de cette année....elle est bonne

Le 2eme de Fandiño sera accueilli par une belle séquence de cape rématée avec élégance. Deux picotazos de nouveau. Fandiño brinde, pour cette ultime de sa temporada, à sa cuadrilla en piste Il attaque avec détermination, mais se fait désarmer dés sa première droitière par un toro qui s'avère dangereux par ses coups de tête. Fandiño insiste, tant à gauche qu' à doite, frolant le pire à plusieurs reprises. Il devra abréger après, néanmoins, une méritoire série de trincheras. La guigne 2015 continue : 2 pinchazos et une 1/2. il saluera un public reconnaissant sa volonté.

567657_g

 

Juan del Alamo (vert fluo qui pète) héritera d' un trés beau castaño, qui lui aussi prendra 2 petites piques. Il attend sa charge au centre, le toro partant des planches.. Ce toro se laissera d'ailleurs citer à distance, partant ensuite dans la muleta ferme de Juan del Alamo, malgré quelques coups de tête qui ne feront pas reculer le maestro. Une faena volontaire, dominatrice qui porte sur le public. une grande estocade pour parachever le travail, et l'incontestable oreille tombe.

Son 2eme toro poussera bien sous la première pique, la 2eme étant plus formelle. Au micro de Cana Plus, Juan del Alamo brindera ce dernier adversaire à tous les aficionados d'Espagne, de France, du Portugal et d' Amérique. Merci Maestro. Une lidia volontaire, comme à son premier, enchainant sur les 2 bords, muleta basse, la volonté prenant peutêtre le pas sur le temple, mais un beau numéro de domination. La faena s'achèvera par une série de naturelles de face puis avec une bonne circulaire Encore une épée engagée, un toro qui tardera un peu à tomber malgré cette belle estocade, mais le descabello fera bien son oeuvre ! Nouvelle indiscutable oreille, et c'est un Juan del Alamo radieux qui sortira a hombros. Une pièce maîtresse pour la prochaine temporada.

567659_g

567683_g

(Photos El Periodico de Aragon)

(Corrida suivie en direct sur Canal Plus Toros)

 

Pas de compte rendu ce vendredi......d'autres plaisirs ((façon de parler...)m'attendent

.

 

.