D 

DSC09149

Enrique Ponce à Olivenza

 

 

Pour moi, la temporada 2015 est terminée. Cette anée, je n'irai pas à Saragosse pour la première fois depuis quelques années. Il est temps, donc, de vous livrer mon palmarès de cette temporada.

Ce palmarès, sans doute un bien grand mot, n'engage que moi, et n'a pas valeur de jugement sur la temporada passée dans son ensemble. Ce sont mes coups de coeur et coups de grogne sur les spectacles taurins auxquels j'ai assisté physiquement, à l'exception de de toutes retransmissions télévisées (si j'en avais tenu compte.....il y aurait eu quelques nuances !) ou reseñas de la presse taurine ou d'autres spectateurs.

Coup de coeur  torero : Enrique Ponce - sans doute avec un brin de parti pris, mais j'aime sa tauromachie !

D' Olivenza à Bilbao, en passant par Dax, il sait, même de toros dont on ne donnerait pas grand chose,  "donner une leçon se sito, de positionnement, de naturalité, de verticalité, de maestria, de toreo de ceinture, de génialités et de temple" (Mathieu Longépée - Revue "Toros")

Coups de coeurs  faenas : Antonio Ferrera à Séville (Victorino Martin), Daniel Luque à Bayonne (Bañuelos). et oui, par souci d'objectivité : El Juli à Bilbao ! (Garcigrande...bien sûr !)

Coups de coeur des toreros qu'on ne voit -hélas - pas assez souvent chez nous : Curro Diaz et Paco Ureña

Coup de coeur  toro : Le Victorino Martin de Séville, justement...

Coup de coeur  lot de toros : Pas de souvenirs marquants d'un grand lot complet

Coups de coeursnovilleros : Andres Roca Rey et Gines Marin

Coup de coeur lot de novillos : Là non plus pas de grands souvenirs

Coup de coeur  novillero en non piquée : Baptiste Cissé, surprenant par sa déjà belle maturité.

Coups de coeur erales : Les Mayalde d'Arzacq

Coup de coeur rejoneador(a) : Lea Vicens qui, cette année, se hisse au niveau des grand(e)s

Coup de coeur de la feria sympa : Burgos, sans doute parce que je  découvrais cette feria.

Coups de coeur bars taurins : Pepe Hillo (Séville) Burladero (Madrid), La Calleja (Salamanque)....etc...

Coup de coeur émotion : Le public debout ovationnant le paseo du retour de la corrida à Saint-Sébastien.

Coups de coeur de la ganaderia à l'accueil le plus sympa : Fuente Ymbro et Lagunajanda

Coup de chapeau du geste : Fandiño à Madrid, même si ça c'est terminé par un bide, ça avait un panache rare. (N'est ce pas senor Julian Lopez à Badajoz....?). Et puis à Madrid, on ne s'ennuie pas !

Et donc :

Corrida la plus décevante : Fandiño à Madrid au vu de l'espoir immense des jours précédents.

Coup de grogne du plus mauvais geste : Lopez Simon à La Brède...mais maintenant c'est pardonné !

Coup de grogne déceptions toros : Bañuelos

Coup de grogne feria la plus mauvaise : Céret

Coup de grogne majuscule : Les membres du G5 qui se croient les faiseurs de cartels

Coup de grogne : L'incursion des mexicains de la FIT, avec leurs méthodes , les riques de voir l'indulto se propager, et les cartels maison -toros et toreros  (Cordoue, Zafra par exemple, mais c'est vrai, là je n y étais pas

Coup de grogne torero : Morante, que je n'ai toujours pas vu.....Je ne dois pas porter chance, car je n'ai vu que sifflets et broncas quand j y étais.

 

Voilà, j'ai dû en ouiblier sur cette temporada qui ne restera pas gravée dans les meilleures de ma vie aficionada.

Prochainement, quelques photos que j'ai bien aimé faire au cours de ces pérégrinations 2015.